Appel de soutien - 12 mars 2013

Accessibilité du transport en commun pour les personnes à faible revenu

Le CAPMO est un organisme à but non lucratif qui œuvre depuis 37 ans à l’amélioration des conditions de vie de ceux et celles qu’on oublie souvent lors des prises de décisions politiques. Au printemps 2012, après s’être réuni une vingtaine de personnes à au moins trois occasions pour réfléchir à la question du transport en commun dans une optique de défense des droits des appauvris, nous en sommes venus aux constats suivants :

Le transport est un besoin essentiel et un droit humain reconnu dans nos sociétés, il faut faire en sorte que nul n’en soit privé pour des motifs économiques. Sur un territoire ayant l’étendue de la ville de Québec, ce sont souvent les gens de cinquante ans et plus éprouvant de la difficulté à marcher qui sont les plus lésés par les coûts élevés du transport. D’un commun accord, avec l’appui des organismes signataires, les membres du CAPMO dénoncent les injustices et la précarité provoquées par le caractère onéreux d’un laissez-passer mensuel.

Notre revendication est fondée sur l’équité entre les personnes selon leur revenu. Comme le disait si bien l’une de nos membres : « S’il existe un tarif préférentiel pour les aînéEs et les étudiantEs, celui-ci doit être étendu aux petits salariés, aux handicapés et autres personnes dans le besoin ». En effet, nous ne croyons pas qu’il soit normal qu’une personne soit exclue de la possibilité de se déplacer. 

À l’inégalité d’accès au transport correspond une inégalité des opportunités d’emploi, de logement, d’accès aux services et aux loisirs. La liberté de déplacement est essentielle à la qualité de vie des gens. Dans une ville comme Québec, il est nécessaire de pouvoir se déplacer pour voir son médecin, trouver un logement abordable, magasiner à moindre coût, se chercher un travail, aller visiter sa famille. Au-delà de ces considérations, la santé physique et mentale des gens en dépend.  

L’augmentation des tarifs renforce l’isolement des gens. Faute de pouvoir se payer du transport,  certaines personnes doivent limiter leurs activités. D’autres doivent choisir entre aller voir leur médecin ou s’acheter de la nourriture. La pauvreté implique des conditions de carence quotidienne qui s’apparentent la plupart du temps à de la survie. Si on se base sur le seuil de faible revenu reconnu par nos gouvernements, qui est de 22 637 $ avant impôt pour une personne seule, dans l’agglomération urbaine de Québec seulement, 40 000 personnes vivent dans une situation de précarité qui rend l’accessibilité difficile au transport en commun.

Nous croyons que le Réseau de Transport de la Capitale, RTC, et la Communauté urbaine de Québec, pourraient adopter un tarif préférentiel pour les personnes en situation de pauvreté, ce qui, à peu de frais, améliorerait grandement les conditions de vie de plusieurs. La hausse de 2.50$ sur la passe mensuelle peut sembler anodine, mais n’oublions pas que celle-ci s’additionne à toutes les hausses de prix pour le logement et la nourriture, etc. Nous demandons qu’on applique un tarif correspondant à la capacité des gens de payer en toute équité avec d’autres groupes comme les ainés ou les étudiants. Cordialement

Yves Carrier, coordonnateur du CAPMO

 

Pour le comité des transports :

Emilie Frémont-Cloutier, Monique Toutant, Robert Roussel

 

Liste des groupes appuyant la campagne du CAPMO pour un tarif accessible à tous en date du 28 février 2013

 

Atout-Lire

266, Saint-Vallier Ouest, Québec, (Québec), G1K 1K2

 

Carrefour Tiers-Monde

365, boul. Charest Est, Québec (Québec), G1K 3H3

 

Comité d’Aide aux locataires (C.L.A.L.)

2120, rue Boivin, Local 112 B, Québec, Québec, G1V 1N7

 

Regroupement des organismes  communautaires de la région 03 (ROC 03)

1577 3e Avenue, Québec (Québec), G1L 2Y4

 

Organisation pour la santé mentale œuvrant à la sensibilisation et à l'entraide, OSMOSE

4765, 1èreAvenue, locaux S-10 & S-50, Québec (Québec), G1H 2T3

 

Les AmiEs de la Terre de Québec

Centre culture et environnement Frédéric Back, Local 210, 870, de Salaberry, Québec, (Québec), G1R 2T9

 

Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS)

301, rue Carillon, Québec, QuébecG1K 5B3

 

Ligue des droits et libertés, section Québec

363, de la Couronne # 530, Québec, Québec - G1K 6E9

 

Association de défense des droits sociaux du Québec métropolitain, ADDS-QM

301, rue Carillon, Québec, Québec, G1K 5B3

 

Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, RÉPAC-03-12

275, du Parvis, bureau 312, Québec, Québec, G1K 6G7

 

Réseau du Forum Social de Québec-Chaudière-Appalaches

435, rue du Roi, Québec, Québec, G1K 2X1

 

Jeunesse Ouvrière Chrétienne, JOC

435, rue du Roi, Québec, (Québec), G1K 2X1

 

Les merveilleuses Têtes heureuses, Troupe de théâtre d’intervention,

435, rue du Roi, Québec, (Québec), G1K 2X1